top of page

La clé de l'autolibération

Ceci est un extrait d'une interview de RJ Spina par Michael Sandler, célèbre podcasteur haut en couleurs de la chaîne Youtube "Inspire Nation". Les questions de l'interviewer sont indiquées en italique.


Ce monde est conçu pour capter votre attention. Pourquoi pensez-vous que l'on parle d'attention (Note : il fait référence à l'expression anglaise to pay attention ) ? Parce qu'il y a un déficit énergétique, un débit énergétique chaque fois que vous prêtez attention et les êtres qui ont mis en place cette matrice en sont parfaitement conscients.


D'accord ? Et donc, ne portez pas votre attention sur ces choses. La plupart des gens qui regardent ceci sont assez bien informés de ce qui se passe sur cette planète.

OK, arrêtez ! Nous savons déjà ce qui se passe, d'accord, et rien ici n'est conçu pour votre épanouissement, nous le savons, nous le savons tous.


Il s'agit donc de votre attention. Mettez votre attention sur ce que vous voulez voir grandir. C'est la clé et c'est une forme d'autocontrôle et d'autodiscipline.

Et en fin de compte, de mon point de vue, cela se résume toujours à cela :

Là où votre discipline s'arrête, vos limites commencent.


La raison pour laquelle la plupart d'entre nous ne réalisent pas leurs rêves, quels qu'ils soient, est que nous laissons l'identité de l'ego douter de ce qui va se passer, de sorte que l'énergie commence à aller dans une autre direction, alors que votre intention initiale ne se réalisera jamais si votre énergie ne va pas dans cette direction.


C'est la raison pour laquelle nous menons des vies infructueuses d'un point de vue métaphysique, c'est parce que notre énergie commence à aller dans la mauvaise direction. Lorsque vous travaillez correctement avec ces enseignements, c'est exactement ce que vous dites, il est impossible d'échouer.

Le seul résultat sera la manifestation de votre désir.


Le mien était de marcher, n'est-ce pas (note : la médecine traditionnelle le considérait comme un paralysé qui ne pourrait remarcher, il a réussi à remarcher au bout de 100 jours)? Je me fiche de savoir quel est le désir de quelqu'un d'autre, je veux une entreprise en meilleure santé, je veux une meilleure relation, je veux une meilleure forme ou tout ce qui précède, c'est comme ça qu'il faut faire.


C'est comme ça qu'il faut faire. Si votre énergie va dans cette direction, la seule chose qui puisse arriver est la manifestation éventuelle de ce désir ; c'est la seule chose qui puisse se produire. Mais si ce type entre là (il veut dire le mental), Oh RJ (son prénom), mais qu'en est-il de ceci et de cela, maintenant l'énergie va dans cette direction (opposée).






C'est ainsi que nous créons une condition parallèle ou une réalité parallèle ; plus nous créons de conditions parallèles ou de réalités parallèles, plus nous nous affaiblissons énergétiquement et c'est très important. Je veux que l'humanité comprenne absolument cela.


Vous voulez votre arbre, n'est-ce pas - l'arbre de vie est en fait ce dont je parle - l'arbre de vie est notre plan de vie, nous avons le tronc principal et chaque fois que nous doutons de nous-mêmes, nous créons une branche, et cette branche nous enlève en fait notre énergie, du tronc lui-même. Donc, si vous voulez avoir la volonté indomptable de faire fructifier quoi que ce soit, c'est en ne doutant pas de vous-même et en ne déviant pas, en vous concentrant sur un seul point, en maîtrisant le désir et l'intention avec vous-même, même dans un état de relaxation, que vous obtiendrez tous les succès.


Je n'essaie pas de nous mettre dans un état de victimisation, et la victimisation est en fait très proche du doute ici, mais nous avons été formés et entraînés à la fréquence dans laquelle nous baignons sur ce plan physique, qui nous affaiblit, qui nous fait douter de nous-mêmes complètement et totalement.

Lisez les nouvelles, peu importe ce que vous pensez, vous trouverez quelque chose qui vous fera sentir le contraire, qui vous fera vous sentir plus mal, qui vous élèvera puis vous abaissera à cause d'un monde qui nous maintient sans pouvoir à travers ce doute de soi, comment pouvons-nous l'élaguer ?


Quelle excellente question ! Ok, votre attention.

D'ailleurs, je vais écrire un livre entier. En fait, je donne un livre que je n'ai pas encore écrit. D’accord, cela a à voir avec votre attention

Là où va votre attention, votre énergie circule.


Amen !


Ne mettez jamais votre attention (qui est de l'énergie) sur quelque chose que vous ne voulez pas voir grandir. (il répète la phrase une deuxième fois)

Cela devient donc - une autre façon de voir les choses, Michael, c'est la maîtrise de soi et l'autodiscipline.


Des mots, des mots - en particulier le mot D. (pour discipline) qui fait fuir beaucoup de gens.


Oui, c'est vrai, et au fait, que signifie l'autodiscipline ?

Cela signifie apprendre,


C'est vrai, c'est vrai, apprendre l'autodiscipline, c'est apprendre à se connaître soi-même, ce qui nécessite une maîtrise de soi, une maîtrise de soi liée à ce que l'on fait de son énergie. Nous utilisons notre énergie pour tout, chaque pensée, chaque émotion, quand je parle avec mes mains, tout ce que nous faisons, nous utilisons notre énergie pour, ce n'est que pour une raison, si vous voulez mener la vie la plus réussie, vous devez développer la maîtrise de soi, vous devez développer le contrôle suprême de votre énergie, c'est ce que la méditation vous donnera, c'est ce que " la technique d'ascension des fréquences" (son programme) vous donnera : le contrôle suprême de votre énergie, alors comment contrer - comme vous l'avez dit, ce royaume est conçu pour prendre votre attention, pourquoi pensez-vous qu'ils appellent ça " faire attention " ?


Oui, parce qu'il y a un déficit énergétique, il y a un débit énergétique à chaque fois que vous êtes attentif et les êtres qui ont mis en place cette Matrice en sont parfaitement conscients.

D'accord, vous n'accordez pas votre attention à ces choses.

La plupart d'entre nous, les gens qui vont regarder ce film, sont déjà au courant de ce qui se passe sur cette planète, alors arrêtez d'y prêter attention. Arrêtez, nous savons déjà ce qui se passe, et rien ici n'est conçu pour votre amélioration, nous le savons,

nous le savons tous, n'est-ce pas ? Cela n'a pas d'importance.





À un certain niveau, pour moi, il s'agit en fait d'une configuration cosmique qui est pour votre bien.


C'est vrai, si vous ne vous y laissez pas prendre.


Bingo !


Si vous vous laissez entraîner, alors ils vous ont eu, et c'est ce qu'ils veulent, alors il s'agit de votre attention, mettez votre attention sur ce que vous voulez développer.

C'est la clé et c'est une forme de maîtrise de soi et d'autodiscipline. De mon point de vue, on en revient toujours à cela.


Cela se résume toujours à cela :

là où votre discipline s'arrête, vos limites commencent

Lorsque nous commençons à comprendre cela, si nous avons l'autodiscipline ultime, où sont les limites ?


Vous pouvez désormais marcher sur l'eau, littéralement


Et voilà : Ecarter les eaux de la mer Rouge, marcher sur l'eau, remettre votre corps en bonne santé, peu importe ce que c'est.

Peu importe, car tout est sur la table : la maîtrise de soi et l'autodiscipline.


Et cela se résume à deux choses, Michael :

c'est soit la douleur du regret, soit la douleur de l'autodiscipline - c'est vous qui choisissez. Je préfère nettement la seconde, la douleur de l'autodiscipline.


Mais ce sera l'un ou l'autre, que ce soit...

J'aurais pu faire ceci, j'aurais pu m'appliquer, j'aurais pu m'abandonner davantage, j'aurais pu m'ouvrir davantage, j'aurais pu être plus aimant, c'est la douleur du regret, ne vous infligez pas cela, ne vous poussez pas dans cette voie avec une douce ténacité, avec une douce ténacité, restez avec elle, restez enfermée dans le désir et l'intention d'être soi-même dans un état détendu et une fois que vous l'avez fait, dans l'état détendu, vous n'aurez aucun problème à le faire dans l'état d'action, mais il s'agira toujours de maîtrise de soi et d'autodiscipline.


Vous avez parlé d'êtres qui ont créé la Matrice et qui vous ont eu, et je devais vous poser une question à ce sujet, mais pendant que je prenais des notes, des mots ont commencé à apparaître sur mon ordinateur et Merci est apparu sur mon ordinateur, ce qui signifie que nous allons parler de l'énergie de la gratitude, car nous avons ce que j'appelle une concentration sans faille.


Oui, c'est ça, c'est la clé, tout à fait exact, et ce message est arrivé au bon moment. La gratitude change tout, n'est-ce pas ? Si nous arrêtons de surévaluer ce que nous n'avons pas et que nous valorisons vraiment ce que nous avons, c'est une autre façon de voir les choses. Nous surévaluons toujours ce que nous n'avons pas, il n'y a pas de gratitude là-dedans. Donc, ce qui se passe, c'est que si nous sommes reconnaissants pour ce que nous avons, nous en obtenons de plus en plus, parce que le multivers n'est qu'un amplificateur de notre fréquence.


C'est un miroir, donc quelle que soit notre vibration, quelle que soit la chanson que nous émettons, l'Univers dansera sur elle. Quelle que soit la chanson que vous jouez, que vous jouiez du violon pour vous-même, ou de la victimisation, ou de ceci ou de cela, ou du contraire, l'Univers la reflétera complètement, donc la gratitude est en fait un amplificateur d'abondance et d'amour, c'est vraiment ce qu'elle est, je suis si heureux que vous ayez amené ce sujet, c'est si simple, la vérité est si simple parce qu'elle est immédiate et tangible, et la vérité est connue quand vous n'utilisez pas cette chose.


Comment changer la structure actuelle du pouvoir ?


Qui sont les êtres, comment ils vous tiennent et comment changer cela ?

D'accord, rappelez-moi la deuxième partie, je suis sûr que je vais l'oublier.


D'accord, quelle est la structure ? Alors parlons de ce qu'est vraiment le karma, parce que j'ai l'impression que c'est un terme qui est mal appliqué et mal compris parce qu'il n'y a pas de connaissance tangible de ce qu'est réellement le karma. Ok, utilisons notre exemple idiot, notre analogie idiote, pensez à Spider Man, d'accord, qui tire sa toile d'araignée, d'accord, alors quoi qu'il tire une toile d'araignée sur un bâtiment, un arbre, ou quoi que ce soit, il est collé à cette chose, à tout ce qu'il tire.


Le karma est la toile d'araignée, et votre énergie est la toile d'araignée

Le karma survient lorsque vous devenez dépendant de quoi que ce soit (ou que vous vous y attachez) ici.

Dépendant ou attaché à quoi que ce soit ici (il répète)

Maintenant, si votre énergie est attachée à quelque chose ici, où allez-vous ? Nulle part.

D'accord ? C'est le Samsara, c'est ça, c'est comme ça que ça marche.


Il y a des êtres supérieurs qui opèrent à des fréquences plus élevées, ce que les gens appellent la dimension supérieure, il y a des êtres qui opèrent à des fréquences plus élevées qui comprennent cela, qui comprennent absolument cela, donc s'ils rendent ce royaume aussi, aussi enivrant et aussi addictif que possible et s'ils produisent des choses pour lesquelles nous formons de grands attachements ou des addictions, nous créons du karma.


Maintenant, ils sont conscients de cela, et c'est ainsi qu'ils sont capables de maintenir un niveau de contrôle, nous l'appellerons contrôle, un niveau de contrôle sur l'Humanité en augmentant la fréquence à laquelle nous devenons dépendants et à laquelle nous nous attachons et parce que notre énergie est coincée ici, nous ne pouvons pas élever les fréquences et nous ne pouvons pas aller de l'avant, essentiellement c'est comme redoubler un CE1 encore, encore et encore et, cela rend, oui, cela me rend fou et j'ai une info pour tout le monde, cela rend Dieu fou aussi, d'accord ?


Dieu veut la libération, Dieu veut la liberté, Dieu veut voir l'amour qu'il a déversé dans sa création émané en retour. C'est ce à quoi il aspire et il aspire à la plus grande évolution de la conscience, il veut se voir lui-même et Ses créations évoluer avec la plus grande efficacité possible et c'est ma position, je ressens exactement la même chose, c'est mon obsession, c'est toute la raison pour laquelle j'existe, c'est la seule raison pour laquelle je m'incarne, c'est pour aider ce processus à se dérouler.


Le karma est donc la dépendance ou l'attachement de notre énergie à quoi que ce soit ici, et les êtres qui mettent en place ce que l'on appelle la culture mondiale, ou qui passent pour la culture mondiale, le comprennent, et ils conçoivent donc les choses de manière à ce qu'elles soient aussi intoxicantes et addictives que possible, alors c'est, je pourrais continuer encore et encore, et nous n'en avons pas besoin.

C'est ainsi que cela fonctionne et, comme je l'ai dit, j'ai complètement oublié la deuxième partie de la question.


Comment changer la structure actuelle du pouvoir ?


D'accord, le détachement !

Le détachement, d'accord, si vous ne croyez plus, si vous ne vous attachez plus ou si vous n'êtes plus dépendant, ils n'ont plus de pouvoir. Aucun ! Aucun ! Nous avons tout le pouvoir, nous continuons à l'abdiquer, il est temps pour nous de grandir spirituellement, c'est ce qui se passe ici, ne vous y trompez pas. Nous grandissons, nous n'avons plus besoin de quelqu'un pour nous contrôler, la souveraineté personnelle par le détachement, la gnose, la compréhension de soi, c'est de cela qu'il s'agit. Nous n'avons pas besoin que quelqu'un nous dise ce qui est bien, ce qui est mal, ce qui est bon, ce qui est mauvais, ce que nous devrions faire, ce que nous ne devrions pas faire, c'est absurde, c'est complètement absurde.


Nous sommes des fractales divines parfaites et immortelles de Dieu, nous n'avons besoin de personne pour nous dire comment nous devrions fonctionner et comment nous devrions vivre.

Ainsi, par le détachement, la toile d'araignée est coupée, l'énergie revient. Si vous avez toute votre énergie, rien ni personne n'a de contrôle sur vous.


Vous reconnaissez de manière tangible votre propre souveraineté, que vous avez toujours eue. Vous l'avez simplement abandonnée, à cause d'un manque de responsabilité personnelle, par le biais du déni de soi, oh, dites-moi juste ce qu'il faut faire, dites-moi ce qu'il faut faire, n'est-ce pas ?


Fini le déni de soi, on ne peut pas avancer par le déni de soi, on ne peut pas monter dans les fréquences par le déni de soi, n'est-ce pas ?

Donc, (la solution c'est) le détachement, Michael, la toile d'araignée (la couper), votre énergie revient, vous n'êtes plus connecté à rien,

Rien ni personne n'a de contrôle sur vous et c'est ainsi que tout change ici.


Je vois maintenant M. Smith et je crois que c'est dans le deuxième (film) Matrix, il vient, il frappe à la porte, il prend son petit casque, il le passe à travers la porte et il dit "vous m'avez libéré".


C'est vrai, c'est exactement ça, tout tourne autour de la liberté, c'est le seul mot qui compte, tous les autres mots sont inutiles de mon point de vue. La liberté, c'est ça, c'est tout ça. Se libérer de la souffrance, se libérer de la mauvaise santé, se libérer de l'esprit conditionné, se libérer de la tyrannie, tout cela, tout cela, c'est la liberté et s'il s'agit d'autre chose, de quelqu'un d'autre, vous ne vous êtes pas encore réveillé.

C'est la liberté et c'est tout.


Woohoo, sur cette note, as-tu un dernier mot à partager avec nous, RJ, sur cette inspiration ou, pour citer Wayne Dyer, sur toute cette " enchilada " (cet ensemble) ?


Donnez-vous tous la permission de vous libérer.

Donnez-vous la permission de guérir (on entend un coq chanter à ce moment)

Donnez-vous la permission de vous réaliser.

Donnez-vous la permission de réaliser vos rêves

Donnez-vous la permission de le faire, parce que j'ai une nouvelle pour vous,

personne d'autre ne vous la donnera, ils ne vous la donneront pas.

Réclamez-la, maintenant


Vous connaissez l'expression "c'est maintenant ou jamais" ? Cette phrase est tellement vraie, c'est seulement maintenant et si ce n'est pas maintenant, ce ne sera jamais.

Donnez-vous donc la permission de vous guérir

Donnez-vous la permission de vous réaliser

Donnez-vous la permission de vous déprogrammer

Donnez-vous la permission de mener la vie dont vous vous savez capable

et n'acceptez rien d'autre que cela.


Woohoo, mon ami, c'est un rugissement, c'est de cela que vous parlez, vous parlez d'un fier rugissement venant des cieux (c'est ainsi que l'interviewer exprime son enthousiasme).


C'est cela et nous sommes cela, c'est exactement ce que nous sommes.

Le puissant "Je suis" est exactement ce que nous sommes, il n'a aucune limite, laissez-vous aller à ce sentiment et vivez et agissez de la sorte.



Note : il y a pas mal de répétitions qui sont présentes dans l'interview, mais c'est le côté oral qui donne ça.


Interview tiré de la vidéo :

Elle-même extraite de l’interview (intégrale) faite par Michael Sandler :

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page